[Biographie]

Quentin Hindley

Quentin Hindley fait partie de la génération montante des jeunes chefs français, dont le travail est salué par la presse internationale : Gestes précis, battue fluide, et large panorama de contrastes, tous saisissants… (Crescendo-Magazine), An exciting Irish debut (with the RTE Concert Orchestra) for the young French conductor (Irish Times).
Quentin Hindley dirige autant en France, qu’à l’étranger : Orchestre de Chambre de Lausanne, Gulbenkian Orchestra, London Symphony Orchestra, RTE Concerto Orchestra, Orchestre Philharmonique de Zagreb, Orchestre de l’Académie de Ljubljana, Orchestre Symphonique de Miskolc.
Il a également travaillé en France avec l’Orchestre National du Capitole de Toulouse, Orchestre Symphonique de Mulhouse, Orchestre Philharmonique de Marseille, Orchestre Régional de Normandie, Orchestre National d’Île-de-France, Orchestre National de Lorraine, Opéra de Nancy, Opéra de Lille, Orchestre de Chambre de Paris, Orchestre Philharmonique de Strasbourg, Orchestre Régional Avignon-Provence, Orchestre de Bretagne, Opéra de Nancy, Orchestre des Pays de la Loire Orchestre de Pau-Pays-de-Béarn, Orchestre d’Auvergne, Orchestre de Cannes-PACA, Orchestre de l’Opéra de Toulon et l’Orchestre de Picardie pour un concert de gala avec Pretty Yende au Théâtre des Champs-Elysées à Paris.
Remarqué lors de la création française de l’opéra de Jonathan Dove, Le Monstre du Labyrinthe, comme assistant de Sir Simon Rattle au Festival d’Aix-en-Provence en juillet 2015, Quentin est invité à diriger les productions de l’Opéra de Lille (juin 2016), de la Fondation Gulbenkian de Lisbonne (septembre 2017), de la Philharmonie de Paris (juin 2018) et de l’Opéra de Limoges. Passionné par la musique de son temps, Quentin Hindley multiplie les échanges avec les compositeurs Tristan Murail, Bruno Mantovani, Hugues Dufourt, Thierry Escaich et Arthur Lavandier, dont il a dirigé la création de La Légende du Roi Dragon à l’Opéra de Lille, avec l’Ensemble le Balcon, en mars 2018.
Fortement impliqué dans des projets sociaux et interculturels en France et à l’étranger, et après avoir dirigé les Académies de jeunes de l’Orchestre National de Lyon, Quentin participe régulièrement aux activités de l’Orchestre des Lauréats du Conservatoire National Supérieur de Paris et au projet DEMOS à la Philharmonie de Paris. Il travaille depuis cinq saisons avec l’Orchestre des Jeunes de la Méditerranée, en collaboration avec les musiciens du London Symphony Orchestra.
Après des études brillantes au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans les classes d’alto, analyse musicale, orchestration et direction d’orchestre et six années à l’Opéra de Paris comme altiste invité, il décide de se consacrer pleinement à la direction d’orchestre et bénéficie des conseils de Jean-Marc Cochereau, Pierre Boulez, Paavo and Neeme Järvi, Susanna Mälkki, Jorma Panula et Michail Jurowski. Chef-résident et assistant de Leonard Slatkin à l’Orchestre National de Lyon entre 2012 et 2015, il dirige Alexandre Tharaud dans deux concerts d’abonnement, ainsi que l’ouverture de la prestigieuse Biennale de la Danse à l’Opéra de Lyon.