Explorez

Visionnez / écoutez

Retrouvez tout les extras de l’orchestre en ligne (replay, concerts live…)

Apprenez / Décryptez

Découvrez toutes les ressources, actions culturelles et concerts scolaires

Découvrez l'ONB

Explorez les coulisses de l’orchestre, ses partenaires et les ressources presses

Soutenez l'ONB

En savoir plus sur les Mécènes en scène, Cercle Concerto et projets à soutenir

Baptiste Trotignon, Paris, 2019
21.10
Rennes
L'Opéra
20h00

[Ça va jazzer] Baptiste Trotignon présente le Marc Riboud Project

4€ / 35€

Distribution

[Piano] Baptiste Trotignon

[Direction artistique] Florence Drouhet

[Réalisation] Valery Faidherbe

Résumé

Baptiste Trotignon, pianiste, compositeur et compagnon de route des plus grands musiciens depuis 20 ans, est une figure de proue d’un jazz curieux. Incorporant plusieurs styles de musique du jazz au cabaret, du classique à la variété, Baptiste nous propose, en ouverture de cette deuxième édition du festival Ça va jazzer, la création mondiale à Rennes d’un étonnant projet mêlant musique et image. Il rend hommage au photographe Marc Riboud, qui fut l’un des témoins des bouleversements du monde : parmi les rares occidentaux à photographier ainsi la Chine, son sujet de prédilection.

Un véritable récit de voyage d’un grand reporter mis en musique par l’un des grands improvisateurs de notre époque, voilà une ouverture de festival que l’ONB est fier de présenter.

« Pianiste brillant, compositeur multipiste, physique de cinéma, énergie de feu et concentration de perchiste, Baptiste Trotignon… ou l’art de se multiplier… » Le Monde, 2019

Ce récital rend hommage à Marc Riboud à l’occasion du legs de son œuvre au Musée Guimet.

 

Production davril // Co-production Les amis de Marc Riboud

 

_____

Quelques mots sur Marc Riboud 

Marc Riboud est né en 1923 à Saint-Genis-Laval, près de Lyon. À l’Exposition universelle de Paris en 1937, il prend ses premières photographies avec le petit Vest-Pocket offert par son père pour ses 14 ans. En 1944, il participe aux combats dans le Vercors. De 1945 à 1948, il fait des études d’ingénieur à l’Ecole centrale de Lyon et travaille en usine, puis il décide de se consacrer à la photographie.

En 1953, il obtient sa première publication dans le magazine Life pour sa photographie d’un peintre de la tour Eiffel. Sur l’invitation d’Henri Cartier-Bresson et de Robert Capa, il rentre à l’agence Magnum.

En 1955, via le Moyen-Orient et l’Afghanistan, il se rend par la route en Inde, où il reste un an. De Calcutta, il gagne la Chine en 1957 pour un premier long séjour avant de terminer son périple en Extrême-Orient par le Japon où il trouve le sujet de son premier livre : Women of Japan.

En 1960, après un séjour de trois mois en URSS, il couvre les indépendances en Algérie et en Afrique subsaharienne. Entre 1968 et 1969, il effectue des reportages au Sud ainsi qu’au Nord Vietnam, où il est l’un des rares photographes à pouvoir entrer. Dans les années 1980-1990, il retourne régulièrement en Orient et en Extrême-Orient, particulièrement à Angkor et Huang Shan, mais aussi pour suivre les changements immenses et rapides de cette Chine qu’il connaît depuis trente ans.

En 2011, Marc Riboud fait une dation au Musée national d’art moderne (Centre Georges Pompidou) d’un ensemble de 192 tirages originaux réalisés entre 1953 et 1977. Son travail a été couronné par des prix prestigieux et musées et galeries exposent son travail à Paris, New York, Shanghai, Tokyo, etc.

Marc Riboud s’est éteint à 93 ans à Paris, en 2016. Le cœur des ses archives a rejoint les collections du Musée national d’arts asiatiques – Guimet. L’association Les amis de Marc Riboud y est accueillie et développe projets d’expositions, d’éditions et tout ce qui peut faire vivre son œuvre.

 

_____

Quelques mots de Florence Drouhet, directrice artistique 

« À l’occasion de la grande exposition du leg au Musée Guimet, on m’a invitée à concevoir un programme pour l’auditorium du musée. Je leur ai proposé alors un concert, pour lequel j’ai tout de suite pensé à Baptiste Trotignon. Le goût des voyages et des rencontres, une curiosité des autres et de la vie ici et partout, un regard sensible, mais aussi en alerte sur les maux et les bouleversements du monde, enfin un message de paix que l’on sent chevillé au cœur : autant de points de rencontre, d’axes de dialogue entre les 2 artistes.

Nous avons travaillé en équipe, – avec le réalisateur Valery Faidherbe que j’ai sollicité pour ce projet et Lorène Durret la directrice de la collection Marc Riboud -,  pour construire ce programme original : un véritable récit de voyage d’un grand reporter mis en musique par l’un des grands improvisateurs de notre époque.

Avec la belle énergie et l’aptitude au partage qu’on lui connait, Baptiste Trotignon va ainsi nous embarquer dans cette traversée en images et en musique, le temps d’un récital : c’est là le Marc Riboud Project.

Je souhaite remercier ici l’Orchestre National de Bretagne et l’Opéra pour leur soutien sans relâche dans ce projet, malgré les chaos dus à la crise sanitaire. Je suis tellement fière et heureuse que ce projet soit créé ici et grâce à eux. Merci infiniment. »

 

Florence Drouhet

 

 

_____

Pass sanitaire

En raison des mesures sanitaires en vigueur*, la présentation d’un pass sanitaire valide vous sera demandée à l’entrée de nos concerts.

Le pass sanitaire peut revêtir trois formes :

– un certificat de vaccination, à condition de disposer d’un schéma vaccinal complet ;

– un test négatif RT-PCR ou antigénique de moins de 72 heures ;

– un certificat de rétablissement du COVID-19 (test positif RT-PCR ou antigénique datant d’au moins 11 jours et de moins de 6 mois).

Le port du masque est obligatoire pendant toute la durée de la présence au Couvent des Jacobins, à l’Opéra de Rennes et au Triangle (en salle comme dans les circulations). Ces informations sont valables aujourd’hui et peuvent être amenées à être modifiées d’ici à la date de votre spectacle.

Nous vous invitons à prendre vos dispositions pour arriver en avance (45 minutes avant le début de la représentation), la vérification des pass étant susceptible d’accroître légèrement le temps d’accès à la salle, que nous nous efforcerons de limiter.

*Conformément au décret n°2021-1059 du 07 août 2021 modifiant le décret n°2021-699 du 1er juin 2021 prescrivant les mesures générales nécessaires à la gestion de la sortie de crise sanitaire.

Partenaires