guingamp

Les collégiens sur scène pour leur ciné-concert

Le projet porté par le compositeur Ollivier Leroy s’est achevé le jeudi 10 juin : sur la scène du Théâtre du Champ-au-Roy de Guingamp, les élèves du collège Jacques Prévert ont pu dévoiler au public le ciné-concert sur lequel ils ont travaillé toute l’année durant. Il s’agissait aussi, pour beaucoup, d’un premier retour dans les salles de spectacle rouvertes ! Familles, partenaires et curieux sont venus assister à la restitution de ce spectacle : deux courts-métrages dont l’univers sonore fut entièrement recréé par les élèves ont précédé un concert en trio des musiciens de l’ONB, avant que ne soit diffusée une sélection de trois autres courts-métrages, sélectionnés par les collégiens lors d’ateliers de programmation en partenariat avec l’UFFEJ.

D’abord en concert scolaire l’après-midi, puis pour le tout-public le soir venu, durant plus d’une heure, ils ont partagé la vedette avec les musiciens de l’orchestre : Christine Fourrier (clarinette), Frédéric Alcaraz (contrebasse) et Pascal Jolivet (violon) donnaient la réplique aux jeunes solistes Ewen Le Mignot (guitare), Caliopée Chalony (flûte) et Awena Guelou (accordéon diatonique). Les trois collégiens ont pu faire montre de leur talent, et accompagner leurs camarades de classes, qui donnaient vie aux images par leur travail sur les bruitages, les doublages et la musique. Le public fut unanime, et beaucoup ont témoigné en venir jusqu’à oublier que cette recréation n’était pas la bande originale du film.

Cette restitution publique, dont les élèves auront été les organisateurs, programmateurs, ouvreurs et acteurs, parachevait plus de cinquante heures de travail. Le ciné-concert aura été pour certains une nouvelle expérience musicale, pour d’autres une grande première. Pour tous, la montée sur scène et le concert devant un public aura quoi qu’il en soit été une expérience mémorable, qui concluait l’année avec panache. A quelques mois de l’ouverture, à quelques pas du théâtre, de l’Institut National Supérieur de l’Education Artistique et Culturelle, ce spectacle aura marqué un jalon important, pour l’orchestre comme pour les élèves.