IMG_3900

La femme à l’orchestre, et les artistes à l’école

Le projet aura été composé et recomposé, adapté aux contraintes et à la distance, mais a finalement connu une conclusion à la mesure de son ambition. Les 31 mai et 1er juin, l’école Marcel Pagnol a accueilli les deux créateurs du spectacle La femme à l’orchestre : son auteur Olivier Cohen et son compositeur Alexis Savelief. Trois classes du CE2 au CM2 ont travaillé toute l’année à une création autour de ce spectacle. Rencontres par visioconférences, travail en classe et ateliers dirigés par Anne Berry, musicienne intervenante du conservatoire, ont rythmé une année en pointillés. En sont ressorties des formes très diverses pour donner vie à La femme à l’orchestre : slam sur les thématiques de l’œuvre, dioramas en représentant les scènes les plus emblématiques, travail d’animation en stop motion… et musique live grâce à la venue à plusieurs reprises d’un trio de musiciens de l’ONB pour jouer des adaptations de la composition d’Alexis et enregistrer des chansons écrites par les élèves. Un travail aussi intense que varié, parachevé par ces deux rencontres, finalement en chair et en os.

Alexis et Olivier ont successivement rencontré les trois classes, leur proposant bien sûr les échanges et questions-réponses tant attendus par les élèves, mais surtout des ateliers de création, sur la musique d’abord puis sur le conte et le schéma narratif. Composant leurs propres mélodies et écrivant leurs propres histoires, les jeunes élèves se sont eux-mêmes faits compositeurs et auteurs au côté de leurs deux invités. Deux journées intenses, qui leur auront permis de donner enfin un visage aux artistes dont l’œuvre les a habités une année durant, et de parachever leur travail.
Après les avoir laissés partir, couverts de cadeaux et de dessins, ils sont retournés se projeter sur la suite et fin de leur travail : finalisation des dioramas et des vidéos animées, et travail sur l’écriture de leurs futures propres histoires… Le tout sera parachevé, naturellement, par l’accueil des classes au concert de l’orchestre lorsque celui-ci jouera enfin La femme à l’Orchestre.